Passer au contenu principal

VIVEZ L'HISTOIRE DE BARCELONE À L'HÔTEL CONTINENTAL

HÔTEL CONTINENTAL BARCELONA

Pas tous les hôtels ont la chance d'avoir un riche passé historique à Barcelone. Hotel Continental a plus de 100 ans d'histoire et ce précieux patrimoine le rend unique: vous pouvez sentir l'histoire dans son atmosphère. L'hôtel a réussi à maintenir cette sensation du passé et à l'adapter à la vie moderne et les installations. En fait, l'hôtel a traversé des changements différents et a vécu dans diverses circonstances politiques. La situation idéale dans le centre-ville de Las Ramblas a été une influence pour faire de l'hôtel un témoin parfait de tous les événements historiques dans la ville au cours du siècle passé.

Premiers pas : La guerre civile espagnole et George Orwell

L'Hôtel Continental a ouvert en 1931 : la famille Malagarriga Vallet l'a acquis de la famille Albareda et l'a déplacé à côté de l'endroit où il était placé jusqu'en 1931, dans le Palais des Marquis de Pallejà. Quelques années plus tard, la guerre civile espagnole a commencé et avec elle un épisode particulier de l'histoire de l'hôtel. La famille fut invitée à quitter l'hôtel et celui-ci fut collectivisé, devenant le siège du gouvernement local. Ce furent des années difficiles dans la ville et le conflit dévastait Barcelone et le pays..

Pendant ces années, l'Hôtel Continental n'a accueilli que des observateurs de guerre. Cependant, un autre invité de marque séjournait à l'hôtel pendant la guerre civile. George Orwell, l'un des écrivains les plus célèbres du XXe siècle, a décidé de venir à Barcelone et a résidé à l'Hôtel Continental avec son épouse. Il est venu pour couvrir la guerre en tant que journaliste et écrivain, mais a décidé de rejoindre le POUM - un parti socialiste basé dans la ville - et de se battre en tant que volontaire républicain sur le front d'Aragon. En Aragon, Orwell est blessé et retourne à l'Hôtel Continental, où sa femme séjourne, pour se remettre de ses blessures. C'est alors qu'il écrit son célèbre roman "Hommage à la Catalogne" (1937), dans lequel il mentionne l'hôtel à plusieurs reprises. D'autres personnalités connues ont été des clients de l'hôtel, comme le chanteur Antonio Machin, qui a séjourné dans l'hôtel lorsqu'il est venu se produire au théâtre du Lycée.

Nouvelles tendances : Bar automatique et télévision

Après la guerre civile, la famille est retournée à l'hôtel et celui-ci a fonctionné normalement. L'Hôtel Continental était l'un des meilleurs et des plus distingués hôtels de Barcelone, avec le Ritz et l'Hôtel Oriente. Plus tard, en 1952, les propriétaires ont acquis le bâtiment voisin, où il se trouve aujourd'hui, pour agrandir l'hôtel.

Il est intéressant de mentionner que l'Hôtel Continental a été le premier hôtel en Espagne à posséder une télévision dans les années 50, le Salon TV. Durant ces années, l'Hôtel Continental était également célèbre pour son bar automatique, fabriqué par le grand-père de la famille Malagarriga. Il se composait de différentes machines qui fonctionnaient avec des pièces de monnaie fabriquées par l'hôtel lui-même : l'utilisateur devait introduire la pièce de monnaie, puis il pouvait consommer directement les aliments ou les boissons qu'il avait choisis auparavant. Ce type de bar, très en vogue dans les années 1930, a été l'un des précédents des machines en libre-service actuelles.

L'hôtel a également été le témoin d'autres événements historiques, comme l'agression dont a été victime la Banque centrale en 1981, lorsque cinq des voleurs ont été pris à l'intérieur de l'hôtel, alors qu'ils s'enfuyaient. Aujourd'hui, l'hôtel est toujours célèbre et la famille a su conserver cet esprit historique. Ses balcons sont également connus comme lieu d'enregistrement télévisé des célébrations du Futbol Club Barcelona, très fréquentées, dans la fontaine de Canaletes, à Las Ramblas, lorsque l'équipe de football remporte des matchs importants.

Haut de page